(30-05-09) ASSEMBLÉE PUBLIQUE DES CITOYENS ET TRAVAILLEURS IMMIGRÉS


Samedi 30 Mai à 16h00 à Sermig à Piazza Borgo Dora, 61 Torino

La crise économique a laissé des millions de travailleurs, de familles immigrés et italiens dans la rue. Nous citoyens immigrés payons deux fois cette crise. En premier lieu avec la perte du travail, et deuxièmement la perte du Permis de séjour et de la carte de séjour : Surtout au risque de se retrouver dans un Centre de Identification et Expulsion.  
Ce scénario est la logique et le résultat de deux lois qui ont transformé en cauchemar la vie des citoyens immigrés.

 
La loi Turco-Napolitano, approuvée par le gouvernement de Centre-gauche en 1998. Cette loi a établi pour la première fois en Italie les Centres de Détention pour les immigrés.  
La loi Bossi-Fini adopté par le gouvernement de Centre-Droit en 2002. Cette loi en faite a lié le contrat de travail Permis de séjour. En nous obligeants ainsi à la soumission à toute formes d'exploitation.

Le gouvernement Berlusconi - Bossi estime que la solution de la crise économique actuelle, passe à travers la chasse aux immigrés.

L'énième mesure appelée «paquet (in) sécurité», en est la preuve évidente.  La prolifération de la discrimination et du racisme contre nous, tant dans la société que dans certaines lois et décisions institutionnelles au niveau national et local, nous sollicite à une

prise de parole, afin de ne plus être des spectateurs de ce calvaire.

 
Nous sommes un collectif de citoyens immigrés et engagé dans la promotion du protagonismo culturel, social et politique des immigrés. Nous participons un niveau national, avec de nombreux immigrés de différentes villes italiennes (Roma, Milano, Perugia, Napoli, Verona, Firenze, etc...) à la construction du premier Congrès national des immigrés en Italie.

 
Dans l'objectif de partager cette expérience, nous invitons tous les citoyens et les travailleurs immigrés à une assemblée publique

Samedi 30 Mai à 16h00 auprès de la Sermig à Piazza Borgo Dora, 61 Torino.

ASSEMBLÉE PUBLIQUE DES CITOYENS ET TRAVAILLEURS IMMIGRÉS

 

  • Contre les normes du paquet sécurité, parce qu'elle viole le principe d'égalité garantie dans l'article. 3 de la Constitution:Tous les citoyens ont la même dignité sociale et sont égaux devant la loi, sans distinction de sexe, de race, de langue, de religion, d'opinion politique, conditions personnelles et sociales.
  • Abrogation de la loi Bossi - Fini et le "NON" retour de Turco - Napolitano
  • La régularisation de tous les immigrés en Italie.  
  • Annulation du protocole entre le ministère de l'Intérieur, Poste Italiane et patronat sur le renouvellement des permis de séjour.  
  • pour la rupture du lien entre le titre de séjour et contrat de travail.  
  • pour une loi sur l'asile politique qui protège vraiment les demandeurs et les réfugiés.  
  • pour la citoyenneté de résidence et de droits de vote de tous les immigrés  
  • pour la fermeture définitive des centres d'identification et d'expulsions (CEI).  

 

 

 

Collettivo Immigrati Auto-organizzati


Per essere informato degli ultimi articoli, iscriviti: